Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘productivisme’

Je suis tombé sur le twitt du Cri du Peuple, qui appelait chacun de nous à expliquer sur son blog pourquoi nous voterions pour le candidat du Front de Gauche ce dimanche. Je vous invite donc à vous y rendre et y laisser en commentaire, votre déclaration ou coup de cœur.  Voici la mienne…

Je suis français. Je voterais Front de Gauche parce que c’est un collectif, il est à l’image de ce que la France est : une force collective qui se met en marche. Je voterais Front de Gauche, par fierté de voir mon pays se relever après tant de souffrances et tant d’injustices qui lui ont été infligées en si peu de temps.

J’ai 27 ans. Je vis depuis que je suis né, sous des régimes politiques de moins en moins démocratiques et qui ont cédé leur pouvoir sciemment à la classe financière.

Je vis à l’étranger. J’ai déjà eu honte de devoir me défendre du racisme d’État, de la politique ignoble que mon pays a fait connaître aux Roms ou aux autres populations de migrants, françaises ou étrangères. Je veux pouvoir être fier de dire que la France est une terre révolutionnaire, ouverte et émancipatrice.

Je suis un citoyen, écologiste et anti-capitaliste. Le capitalisme est un système, une machine, sans âme, qui broie par l’intermédiaire du marché, les relations humaines et donc l’homme lui-même. L’Humain d’abord est un programme écologiste, et donc anti-capitaliste. Il vise à faire de chaque citoyen, le composant d’une dynamique, en le rendant actif, engagé, intéressé à la chose publique et intelligent par les débats qui lui sont proposés. Placer l’humain d’abord, avant toute considération économique ou comptable. Les conditions de vie et de salaire, la condition des femmes, des étrangers, avant la dette et les intérêts financiers ou le racisme d’État.

Je voterais donc Front de Gauche au premier et au deuxième tour parce que c’est le moment où le peuple, uni et fier de l’universalisme dont il est le représentant dans le monde, doit prendre le pouvoir. Place au peuple !

Publicités

Read Full Post »

Dimanche 22 Avril 2012, il est 18h00. Les chiffres de la participation sont annoncés : 83% des inscrits se sont déplacés, taux record dans l’histoire de la cinquième république ! A 20 heures, les résultats…

Choisi ton camps camarade !

Ce petit exercice a été librement inspiré d’un billet publié sur le blog Des pas perdus , merci à son auteur !

Read Full Post »

Assemblée générale à Palma en Espagne (Hugo Chinchilla/Flickr/CC)

Ils ont tenu ! Malgré la proclamation d’illégalité lancée par les autorités espagnoles, malgré la tenue d’élections municipales et régionales dans le pays ce 22 mai, les campeurs de la Puerta del Sol à Madrid se sont accrochés à leurs pavés.

On a déjà noté bien sûr les grandes similitudes entre ce mouvement du 15-Mai et ceux, tout aussi impromptus, qui agitent le monde arabe depuis le début de cette bien cruciale année 2011 :

  • des mouvements d’une ampleur totalement inattendue, en tout cas des pouvoirs en place, des médias en cour ou des « spécialistes » institués ;
  • des mouvements d’initiative populaire, sans leaders, ni responsables clairement reconnus ;
  • des mouvements sans les sempiternelles revendications catégorielles : pas de réclamations de postes par ci, pas de revendications salariales par là, pas d’exigences de « reconnaissance », encore moins de « négociations » avec les institutions défaillantes. (suite…)

Read Full Post »

La campagne de la journée sans achat 2010, lancée par le site Canadien Adbusters, et relayée par son équivalent français Casseur de Pub, s’inscrit cette année dans le cadre d’une « Semaine de la Rébellion Carnavalesque » (Carnavalesque Rebellion Week) du 22 au 29 Novembre. Cette semaine appelle tous les citoyens a organiser des événements de résistance au capitalisme et au système productiviste à travers le monde. Mise ne place d’espace de création, de discussion, distribution de tract etc. Le principe : sortir pour une semaine du système. Pas de télé, pas d’achat, pas d’internet etc. ou plutôt, le moins possible. Il ne s’agira pas de caricaturer, mais juste d’essayer pour une fois, de penser, d’agir, de manger, de regarder et de parler aux autres d’une manière différente. Cela permet a chacun de prendre le recul nécessaire à l’analyse de sa propre situation et cesser pour un instant d’être happé par le flot continue de la vie dans laquelle nous sommes plongée et qui nous empêche parfois d’être libre.

Read Full Post »

La décroissance de l’absurde, Serge Latouche Le mercredi 29 septembre 2004

Read Full Post »

Read Full Post »